Sociétés de gestion collective des droits

Version imprimableVersion pdf

 

Adami – Société civile des droits des artistes et musiciens interprètes
L'Adami est une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes interprètes : comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d'orchestre, danseurs. Elle perçoit et répartit individuellement les sommes dues aux artistes-interprètes pour l'utilisation de leur travail enregistré. Une partie des fonds collectés est affectée à l’aide à la création artistique.
www.adami.org

SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Créée par Beaumarchais en 1777, la SACD est la plus ancienne des sociétés de gestion collective des droits d’auteur. Elle perçoit et répartit les droits de 40 000 auteurs de théâtre, chorégraphes, metteurs en scène, compositeurs, réalisateurs, scénaristes.
www.sacd.fr

Sacem – Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique
La Sacem est une société de services, société civile à but non lucratif, gérée par les créateurs et éditeurs de musique. Elle favorise la création musicale en protégeant, représentant et servant les intérêts des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. Elle a pour mission essentielle de collecter les droits d’auteur en France et de les redistribuer aux créateurs français et du monde entier. 
www.sacem.fr

Scam – Société civile des auteurs multimédia
La société civile des auteurs multimédia rassemble près de 22 000 réalisateurs, auteurs d'entretiens et de commentaires, écrivains, traducteurs, journalistes, vidéastes, photographes et dessinateurs. La Scam les représente auprès du législateur, des producteurs, des éditeurs et des diffuseurs. Elle discute, collecte et répartit leurs droits patrimoniaux, affirme leur droit moral et négocie leurs intérêts futurs.
www.scam.fr

SCPP – Société civile des producteurs de phonogrammes
La SCPP perçoit et répartit les rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques et affecte une partie de ces rémunérations à la création musicale. [voir aussi SPPF] 
www.scpp.fr

Spedidam - Société de perception et de distribution des droits des artistes-Interprètes de la musique et de la danse
La Spedidam gère les droits des artistes interprètes dont le nom n’est pas mentionné sur l’étiquette des phonogrammes ou dans le générique des œuvres audiovisuelles.
www.spedidam.fr

SPPF – Société civile des producteurs de phonogrammes en France 
La SPPF collecte et répartit les droits des producteurs indépendants. Elle protège les droits de ses membres et les représente au niveau national comme international. [voir aussi SCPP]. www.sppf.com

SPRE – Société pour la perception de la rémunération équitable
Constituée conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle la Spré est la seule société habilitée en France à collecter la « Rémunération Equitable » pour le compte de l'ensemble des artistes-interprètes (chanteurs et musiciens) et des producteurs de disques, sans distinction de nationalité. Créée en 1985, elle regroupe les quatre sociétés civiles défendant les intérêts des bénéficiaires du droit à rémunération et réparties dans deux collèges : collège artistes (Adami, Spedidam), collège producteurs (SCPP, SPPF). 
www.spre.fr