05/12/2014

Trans Musicales "Lieux et festivals sur un même territoire"

Version imprimableVersion pdf

Des logiques contradictoires au service de projets de développement artistique et culturels communs?

La temporalité différente qui régit un lieu (travail à l'année, permanent, au plus proche des besoins des populations) et un festival (évènementiel concentré sur quelques jours, avec un projet artistique et culturel axé sur la diffusion) peut laisser penser que l'action du lieu et l'action du festival ne convergent pas. Pourtant, sur un même territoire, le travail réalisé par ces deux entités participe d'une cohérence naturelle, en mettant en lumière la capacité du dit-territoire à s'inscrire dans un intérêt général pour les musiques actuelles.

Comment lieux et festivals se complètent et coopèrent pour un développement territorial en faveur des musiques actuelles? A travers plusieurs exemples, nous nous attacherons à comprendre le lien qui unit lieux et festivals sur un même territoire, dans une perspective de développement des musiques actuelles qui prenne en compte les dimensions artistiques, culturelles, économiques et politiques.

Modération :
Stéphanie THOMAS, FEDELIMA

Témoin : 
Gérôme GUIBERT, sociologue

Intervenants :

  • Anne BURLOT-THOMAS, directrice de Musique au Pays de Lorient / Festival Les indisciplinés
  • David DEMANGE, directeur du Moloco Pays de Montbéliard /Festival Impetus et festival Generiq
  • Bastien PEREZ, directeur artistique du Festival Musicalarue / Salle en projet à Luxey
  • Fabien DESPLAN et  Hedi HASSOUNA,  Codirecteurs, L’Abordage /Le Rock dans tous ses Etats à Evreux
  • Jean-François PAUX, responsable du secteur salles de spectacles au CNV
  • André CAYOT, conseiller pour les musiques actuelles, délégation à la musique, DGCA Ministère de la Culture