06/05/2015

Publication du Rapport d'activité 2014

Version imprimableVersion pdf
2M€ de ressources supplémentaires pour les entreprises de spectacles de variétés et leurs projets.
L’année 2014 fut ponctuée de plusieurs évènements marquants pour le Centre national de la chanson des variétés et du jazz :
 
  • le renouvellement d’une partie de ses instances et la reconduction de Guy MARSEGUERRA à sa Présidence; 
  • son plafond de perception d’abord abaissé puis relevé grâce à la mobilisation des instances, du Ministère de la Culture et de certains parlementaires, permettant de préserver son fonctionnement et ses mécanismes de soutien; 
  • l’élargissement de ses missions, annoncé par Aurélie FILIPPETTI au Midem 2014 et confirmé par la lettre de mission adressée par  Fleur PELLERIN, nouvelle Ministre de la Culture, au nouveau directeur Philippe NICOLAS.
 
Le CNV a ainsi vocation à devenir l’établissement fédérateur de tous les acteurs du spectacle vivant de variétés mais également de la filière musicale dans son ensemble. Dès septembre, il a lancé de nouveaux chantiers comme, la concertation sur les questions des enjeux liés au numérique, mais aussi poursuivi et renforcé la construction de partenariats tels que les conventions avec les Régions.
 
En ce qui concerne ses activités de perception, de redistribution et d’information aux professionnels, le CNV a, cette année encore, obtenu des résultats très satisfaisants qui lui ont permis d’augmenter la somme redistribuée aux entreprises et à leurs projets.
Avec un montant de taxe facturé de 28,7M€ (+7 % par rapport à 2013), l'établissement a pu soutenir près de 800 structures (6% de plus qu'en 2013).
Les sommes redistribuées sont réparties entre les aides aux entreprises pour 17,1M€ (dont 15,1M€ au titre du droit de tirage); 3,2M€ pour la création et la production; 2,4M€ pour la diffusion; 1,5M€ pour l'équipement et l'aménagement des salles; 0,9M€ pour la structuration et le développement professionnel.
 
Au total ce sont plus de 25M€ qui ont été reversés à 794 structures.
 
Les travaux d’observation ont abouti la publication de dossiers sur les caractéristiques budgétaires des festivals de musiques actuelles, des salles de petites et moyennes jauges, mais aussi d’études conduites en partenariat,  comme avec l’irma et la Sacem, pour la première cartographie des festivals de musiques actuelles, sans oublier la 9ème édition des «Chiffres de la diffusion», véritable tableau de bord de la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en France.
 
Ces résultats encourageants confirment le dynamisme d’un secteur dont les fragilités, rencontrées notamment par les petites et moyennes entreprises, sont bien identifiées par le CNV et font l’objet d’une attention permanente de l'établissement et de ses instances.
 
CONTACT PRESSE
Corinne BRET
Chargée de communication 
T : 01 56 69 11 40